c’était une soirée de dimanche
ce jour-là il
faisait chaud il n’y avait plus d’air
la chaleur moite
et le temps pesaient lourd comme gangues
ce jour-là on
implorait l’orage on suppliait
ce trou bleu du
ciel d’où il viendrait dramatisant
notre silence

il faisait chaud il n’y avait pas
d’air on savait que
rien jamais ne serait plus pareil
que ce jour-là
donnait un ébranlement au temps
il faisait chaud
on savait proche alors la venue
d’un orage on
le redoutait le désirait on
se regardait

la chaleur moite le temps pesaient
on se taisait