alors elle s’approcha d’une fenêtre
hurlant
je pleurais elle avait un pyjama d’homme
pieds nus
échevelée son visage était cruel
brutal
elle m’écarta et regarda par la
fenêtre
dans le jardin l’orage avait rompu une
branche elle

revint vers le lit et enleva la veste
de son
pyjama torse nu elle avait l’air d’une folle et
semblait
déchaînée elle était violente fermée
parlait
elle était furieuse hurlante elle parlait
très vite
sèchement comme à la limite de l’éclat
mue par

une sorte de folie elle cria
je pars