jamais je n’ai
eu de réponse parler aux autres
j’aurais voulu
parler aux autres me mêler aux
passants parler
et c’était impossible j’avais
besoin des autres
de bien parler je changeais d’avis
deux ou trois fois
j’aurais aimé décider quoi faire

il y avait
dans l’air quelque chose de tendu
de déprimé
comme trop attendu presque cinq
heures j’aurais
voulu des réponses et le soleil
était brûlant
il me fallait être sûr que tous
étaient en vie
impuissant je restai sans parler

comme un enfant
en bas âge aveugle impuissant