24 octobre 2013

la vie

   on n’est rienon meurt on ne laisse aucun signenulle traceaucun signe de soi la vien’est rien d’autreque ce passage solitaireau milieud’un infini de solitudesd’un momentoù chacun ne pense qu’à soion oublieon croit que l’amour vit d’oubli    
Posté par balpe à 18:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 octobre 2013

l'aube

  l’aube était grise et je ressentis de la pitié sans raisons sans raisons aucune j’eus pitié d’elle l’aube était froide et je n’eus plus envie de marcher la venue du jour mettait dans la rue entre nous une trêve et j’éprouvai comme une envie de larmes c’était triste cette aube grise sur ces rues c’était un instant lâche l’abandon à l’usure du temps des gens peu nombreux passaient sortant des maisons ils allaient vite se pressant vers l’aube grise et j’ignorai si elle seule ne m’attirait plus ou bien si c’était l’univers en... [Lire la suite]
Posté par balpe à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 octobre 2013

la jeunesse

  assis perdu dans ma tristesse ce jeune corps splendide en toute ignorance traversait ma vie vers lui je compris que ma quête tendait toujours capté par la douceur satinée de sa peau limpide la pureté absolue de son regard j’aurais tout donné pour une caresse une seule au risque même fugitif d’en porter le regret l’amer le sens de ma vie était là je voulais le don définitif dans l’abandon à l’amour alors je vis que son regard ne me voyait pas lointaine sa jeunesse dressait un mur sans fissures    
Posté par balpe à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,