ma chaise avait un pied
bien plus court que les trois autres
et la salle était comble
je savais que d’un instant
à l’autre je pouvais
tomber perdre l’équilibre
m’étaler devant la
foule dense des gens qui
consommaient je risquais
le ridicule j’avais
 
peur je me sentais rouge
avec un mouchoir déjà
humide je devais
éponger la sueur il
faisait encore chaud
sur mon visage il m’était
impossible de prendre
mon verre de me cacher
derrière la boisson
ridicule sur ma chaise
 
cette situation
symbolisait mon malheur