30 juillet 2013

le bonheur (2)

  le jour était beau pur tout était heureux pourtant dans le bleu si sûr du ciel des nuages apparus alors des nuages nés du bleu même de ce ciel obscurcirent la surface totale de l’espace instant ténu où tout bascule en nous et nous change soudain je sentis la prégnance du changement surgie sans raisons apparentes une lassitude vague si étrange indéfinissable et pourtant absolue car tout le plaisir de cette journée me parut factice faux comme un décor qui se crève du bonheur alors j’éprouvai la nécessité    
Posté par balpe à 11:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 avril 2013

l'anniversaire (2)

  j’aurais voulu bri ser les murs hurler mordre et bri ser les murs dire é coutez-moi le ciel est bien trop bleu ongles rongés telles des dents limées à dé chirer le vide u sés des cris du bleu du ciel cri er écoutez-moi saisir au cœur chacun d’entre eux m’arrêter de mar cher m’asseoir il était à peine cinq heures et l’air é tait brûlant il faisait bien trop bleu pour marcher il faisait mal au corps à cette en vie d’hurler déchi rer frémissante cette envie crier sur les pas de la foule j’aurais voulu lacérer leur vi sage sous... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
23 mars 2013

la poésie

  j’aurais dû voir le bleu du ciel le soleil le vent écouter j’aurais dû voir entendre sentir la joie la poésie de ce jour marchant parmi tant de gens émerveillés sourire ne pas voir en ce rêve de jour sans cesse ton regard triste qui m’interpelle    
Posté par balpe à 15:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 février 2013

le rideau

  je m’assis devant la fenêtre devant la fenêtre les yeux mi-clos les yeux fixant la surface bleue du ciel au travers des dentelles usées au travers du réseau déchiré des fleurs du rideau le bleu inhumain fixant le ciel bleu fixant le rideau alors je me dis le bonheur le bonheur serait rester là indéfiniment rester sans bouger indéfiniment éviter peut-être éviter de rompre par des mouvements brusques l’ordonnance peut-être calme de ce monde risquer le désordre derrière le rideau prise une mouche bourdonnait    
Posté par balpe à 06:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 février 2013

le café (1)

  il fallait que je sorte je savais que la journée avait été brûlante il fallait que j’aille dans la rue j’allais vers la fenêtre ouverte le ciel était inexorable il faisait trop bleu profond il y avait du monde dans la rue il me fallait sortir descendre dans la rue sentir l’odeur des foules me perdre là pour oublier ce ciel sans indulgence il faisait plus frais dehors que dans la chambre j’entrai dans un bar très éclairé grouillant de monde et demandai une tasse de café il était bien trop chaud je me brûlai le palais   ... [Lire la suite]
Posté par balpe à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
08 février 2013

la course

  la forêt était déserte fermée j’ignorais son silence j’y entrai en courant mais cessai vite de courir m’efforçant d’apercevoir à travers les feuillages denses un ciel qui devrait être bleu infini immensément bleu et je n’en voyais que d’infimes parcelles je courrais jusqu’à la perte des sens toutes les cellules de mon torse étaient une origine de douleur irradiante il me fallait cependant courir comme si de cette souffrance devait naître l’incertitude d’un calme nouveau je fuyais comme pour dans cette fuite me perdre  
Posté par balpe à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 janvier 2013

l'anniversaire (1)

je n’attendais plus rien d’heureux je n’attendais rien malgré le ciel d’un bleu si vif d’un bleu si profond tout semble comme si l’orage n’éclatait jamais il doit être à peine cinq heures et le soleil est brûlant je souffre enfermé dans le temps dans l’instant dans la pulsation du temps du sang je n’attends rien comme un homme lié qu’on va tuer qui cherche à rompre ses liens je tremble pleure je suis étranger à tout je n’attends rien d’heureux il n’y a pas du tout d’air le ciel est bien trop bleu la mort elle-même hésite à venir... [Lire la suite]
Posté par balpe à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,