01 mai 2013

le dimanche (3)

  c’était une soirée de dimanche ce jour-là il faisait chaud il n’y avait plus d’air la chaleur moite et le temps pesaient lourd comme gangues ce jour-là on implorait l’orage on suppliait ce trou bleu du ciel d’où il viendrait dramatisant notre silence il faisait chaud il n’y avait pas d’air on savait que rien jamais ne serait plus pareil que ce jour-là donnait un ébranlement au temps il faisait chaud on savait proche alors la venue d’un orage on le redoutait le désirait on se regardait la chaleur moite le temps pesaient on se... [Lire la suite]
Posté par balpe à 09:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 avril 2013

l'anniversaire (2)

  j’aurais voulu bri ser les murs hurler mordre et bri ser les murs dire é coutez-moi le ciel est bien trop bleu ongles rongés telles des dents limées à dé chirer le vide u sés des cris du bleu du ciel cri er écoutez-moi saisir au cœur chacun d’entre eux m’arrêter de mar cher m’asseoir il était à peine cinq heures et l’air é tait brûlant il faisait bien trop bleu pour marcher il faisait mal au corps à cette en vie d’hurler déchi rer frémissante cette envie crier sur les pas de la foule j’aurais voulu lacérer leur vi sage sous... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
03 mars 2013

le dimanche (2)

  c’était une soirée de dimanche ce jour là il faisait chaud il n’y avait plus d’air la chaleur moite le temps pesaient lourds comme l’espoir on implorait l’orage on suppliait ce trou bleu du ciel d’où il viendrait dramatisant notre silence il faisait chaud il n’y avait pas d’air on savait que jamais rien ne serait plus pareil que ce jour donnait un ébranlement au temps il faisait chaud on savait proche la venue de l’orage on la craignait le redoutait tous on la désirait l’attendait la chaleur moite et le temps pesaient on se... [Lire la suite]
Posté par balpe à 19:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 février 2013

le café (1)

  il fallait que je sorte je savais que la journée avait été brûlante il fallait que j’aille dans la rue j’allais vers la fenêtre ouverte le ciel était inexorable il faisait trop bleu profond il y avait du monde dans la rue il me fallait sortir descendre dans la rue sentir l’odeur des foules me perdre là pour oublier ce ciel sans indulgence il faisait plus frais dehors que dans la chambre j’entrai dans un bar très éclairé grouillant de monde et demandai une tasse de café il était bien trop chaud je me brûlai le palais   ... [Lire la suite]
Posté par balpe à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,