20 novembre 2013

la carte du tendre

dans ses regards dans l’inattendu de son sourire dans tous ses sourires dans la raideur de son regard je lus son désir qu’il me suffirait d’un signe d’un geste que son corps était prêt à me recevoir qu’il me suffirait qu’il me suffisait de vouloir   s’installa la crainte une stupide appréhension comme un refus en moi de renouer avec tout un passé de briser cette tranquille somnolence je craignis soudain le souvenir inévitable de vieilles souffrances je sortis sans un mot de la chambre   dans ses yeux un bref éclat... [Lire la suite]
Posté par balpe à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 octobre 2013

la jeunesse

  assis perdu dans ma tristesse ce jeune corps splendide en toute ignorance traversait ma vie vers lui je compris que ma quête tendait toujours capté par la douceur satinée de sa peau limpide la pureté absolue de son regard j’aurais tout donné pour une caresse une seule au risque même fugitif d’en porter le regret l’amer le sens de ma vie était là je voulais le don définitif dans l’abandon à l’amour alors je vis que son regard ne me voyait pas lointaine sa jeunesse dressait un mur sans fissures    
Posté par balpe à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 septembre 2013

la pluie

  longtemps nous avons marché terre et pierres des chemins creusés les roches nues étaient grises il y avait beaucoup de bois des terres labourées des prés nous avons traversé un bosquet jauni alors c’est alors que la pluie se mit à tomber la pluie froide nous avons croisé un groupe de scouts des garçons de dix ou douze ans ils marchaient vite ne regardaient rien toutes choses étaient tristes un grand ciel doucement gris devenait de l’eau et nous allions si vite et tout autour de nous semblait si immense tellement vide transis... [Lire la suite]
Posté par balpe à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20 août 2013

l'anniversaire (4)

  dans la pénombre de la chambre perdus au fond du temps nous n’avons fait que nous aimer nous caresser nous endormir nous aimer dormir nous caresser nous rendormir vivant tout ce temps aux abords du rêve pendant des jours des jours des nuits sans jamais sortir jusqu’à ce que nous ayons faim terriblement faim nous avons fait l’amour nous sommes restés là nos deux corps toujours l’un dans l’autre serrés étendus nous avons dormi fait l’amour dormi sans savoir si c’était la nuit ou la nuit s’il faisait jour et c’était comme un... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 août 2013

le regard (2)

  je me sentis déprimé je me sentis pesant alourdi lourd alourdi pesant de toute cette affrayante lassitude qui m’entourait alors je me sentis alourdi déprimé vide et cette immense lassitude pesait autour de moi des gens tout autour de moi des gens qui m’enfermaient comme si chacun des gens parmi eux n’attendait autre chose que sa mort comme s’ils traversaient chacun leur vie sans désirs sans bonheur sans désir comme si la vie n’était que gestes quotidiens je cherchai un regard un d’espoir seul un regard    
Posté par balpe à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 avril 2013

le kiosque

  il me sembla que son regard s’adressait à moi qu’il insistait attendait que sa promenade autour du kiosque faisait signe son hésitation m’invitait c’était un signe ses yeux m’appelaient furtivement vifs et noirs ils me regardaient il me sembla que ce regard saisi à cette heure ce regard ignorant la foule ouvrait une vie qu’il m’offrait une chance neuve qu’il pouvait changer tout ce qui composait ma vie que ce geste simple pouvait effacer mes erreurs permettre autre chose je sus alors que cette chance était trop cruelle ... [Lire la suite]
Posté par balpe à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mars 2013

le désir (2)

  de moi elle se rapprocha m’embrassa longuement dans la bouche elle m’embrassa violemment s’ouvrit me serra je la dénudai toute jusqu’au sexe elle-même me dénuda et nous sommes tombés sur la terre et je m’enfonçai dans son corps humide il faisait froid et je pénétrai dans son corps comme la charrue éventre avec force la terre grasse je souillai sa robe et la dégrafai je souillai sa poitrine de cette terre collée à mes doigts je voulais la posséder toute et nos corps tremblaient comme deux rangées de dents claquent l’une dans... [Lire la suite]
Posté par balpe à 23:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 février 2013

le couteau

  à la pensée que j’appartenais à la cohue à la foule des rues la cohue à la mêlée j’ai commencé à me sentir dégoûté malade dégoûté car je me savais moi aussi sans but sans raison véritable d’être d’exister de vivre j’ai traîné dans les rues jusque vers la nuit rôdé et je sentais monter en moi une envie de mort dans ma poche mes doigts serraient un couteau une arme je rôdais par les rues serrant mon couteau crispé un sentiment de meurtre m’envahissait j’avais la fringale de planter mon couteau dans un ventre    
Posté par balpe à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 février 2013

l'odeur (1)

je me souvenais enfant avoir été très sale avoir adoré l’ordure j’éprouvais une envie de boue de crasse de merde j’étais trop net trop propre j’ai regardé mes mains elles respiraient le soleil mes vêtements d’été clairs étaient en bon état l’odeur de ma propreté me poursuivait partout comme un remords m’obsédait je voulais me rouler dans la fange me souiller me salir et puer obliger autour de moi les passants à sentir ma présence à me montrer du doigt se détourner fuir appeler la police j’aurais voulu vomir
Posté par balpe à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,