08 juin 2013

l'orage (2)

  alors elle s’approcha d’une fenêtre hurlant je pleurais elle avait un pyjama d’homme pieds nus échevelée son visage était cruel brutal elle m’écarta et regarda par la fenêtre dans le jardin l’orage avait rompu une branche elle revint vers le lit et enleva la veste de son pyjama torse nu elle avait l’air d’une folle et semblait déchaînée elle était violente fermée parlait elle était furieuse hurlante elle parlait très vite sèchement comme à la limite de l’éclat mue par une sorte de folie elle cria je pars  
Posté par balpe à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 février 2013

le café (1)

  il fallait que je sorte je savais que la journée avait été brûlante il fallait que j’aille dans la rue j’allais vers la fenêtre ouverte le ciel était inexorable il faisait trop bleu profond il y avait du monde dans la rue il me fallait sortir descendre dans la rue sentir l’odeur des foules me perdre là pour oublier ce ciel sans indulgence il faisait plus frais dehors que dans la chambre j’entrai dans un bar très éclairé grouillant de monde et demandai une tasse de café il était bien trop chaud je me brûlai le palais   ... [Lire la suite]
Posté par balpe à 22:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
15 février 2013

la fenêtre

  j’ai peur de mourir je dis je me sens mal je me sens plus mal j’ai vécu obsédé par la peur de la mort je dis je me sens seul je ne supporte pas même la vue d’une fenêtre vide elle me donne le vertige voici entrouverte la fenêtre la mort    
Posté par balpe à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 février 2013

la mer

  sous elle la mer elle alla jusqu’à la fenêtre elle vit la ville et au fond quelques bâtiments elle m’appela pour que je soutienne son front sous elle la mer elle vomit rapidement et je regardai l’immonde égout du paysage presque je pleurai tant j’étais envahi d’angoisse je voyais la ville des souvenirs d’enfance montaient ils s’associaient à la vue des mains de gorille de notre concierge soudain tout cela devenait insignifiant un moment vaguement risible moi-même avili impuissant je me sentis vide    
Posté par balpe à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,