08 juin 2013

l'orage (2)

  alors elle s’approcha d’une fenêtre hurlant je pleurais elle avait un pyjama d’homme pieds nus échevelée son visage était cruel brutal elle m’écarta et regarda par la fenêtre dans le jardin l’orage avait rompu une branche elle revint vers le lit et enleva la veste de son pyjama torse nu elle avait l’air d’une folle et semblait déchaînée elle était violente fermée parlait elle était furieuse hurlante elle parlait très vite sèchement comme à la limite de l’éclat mue par une sorte de folie elle cria je pars  
Posté par balpe à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 mai 2013

le dimanche (3)

  c’était une soirée de dimanche ce jour-là il faisait chaud il n’y avait plus d’air la chaleur moite et le temps pesaient lourd comme gangues ce jour-là on implorait l’orage on suppliait ce trou bleu du ciel d’où il viendrait dramatisant notre silence il faisait chaud il n’y avait pas d’air on savait que rien jamais ne serait plus pareil que ce jour-là donnait un ébranlement au temps il faisait chaud on savait proche alors la venue d’un orage on le redoutait le désirait on se regardait la chaleur moite le temps pesaient on se... [Lire la suite]
Posté par balpe à 09:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 mars 2013

le dimanche (2)

  c’était une soirée de dimanche ce jour là il faisait chaud il n’y avait plus d’air la chaleur moite le temps pesaient lourds comme l’espoir on implorait l’orage on suppliait ce trou bleu du ciel d’où il viendrait dramatisant notre silence il faisait chaud il n’y avait pas d’air on savait que jamais rien ne serait plus pareil que ce jour donnait un ébranlement au temps il faisait chaud on savait proche la venue de l’orage on la craignait le redoutait tous on la désirait l’attendait la chaleur moite et le temps pesaient on se... [Lire la suite]
Posté par balpe à 19:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 février 2013

le ciel

  le ciel était d’un bleu vif mais tout se passait comme d’un bleu vif comme si le ciel était d’un bleu vif mais tout d’un bleu vif comme si l’orage allait l’orage venu d’on ne savait où du bleu du ciel allait comme s’il allait éclater comme si du bleu allait éclater l’orage déchirer le ciel ouvrir soudain d’un coin ce bleu si pur mais tout comme si le bleu vif n’était qu’apparence l’orage ouvrir vif ce bleu éclater comme s’il allait bleu déchirer bleu l’apparence du ciel si tout du bleu du ciel allait s’extirper l’orage ... [Lire la suite]
Posté par balpe à 14:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 janvier 2013

l'anniversaire (1)

je n’attendais plus rien d’heureux je n’attendais rien malgré le ciel d’un bleu si vif d’un bleu si profond tout semble comme si l’orage n’éclatait jamais il doit être à peine cinq heures et le soleil est brûlant je souffre enfermé dans le temps dans l’instant dans la pulsation du temps du sang je n’attends rien comme un homme lié qu’on va tuer qui cherche à rompre ses liens je tremble pleure je suis étranger à tout je n’attends rien d’heureux il n’y a pas du tout d’air le ciel est bien trop bleu la mort elle-même hésite à venir... [Lire la suite]
Posté par balpe à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,