20 novembre 2013

la carte du tendre

dans ses regards dans l’inattendu de son sourire dans tous ses sourires dans la raideur de son regard je lus son désir qu’il me suffirait d’un signe d’un geste que son corps était prêt à me recevoir qu’il me suffirait qu’il me suffisait de vouloir   s’installa la crainte une stupide appréhension comme un refus en moi de renouer avec tout un passé de briser cette tranquille somnolence je craignis soudain le souvenir inévitable de vieilles souffrances je sortis sans un mot de la chambre   dans ses yeux un bref éclat... [Lire la suite]
Posté par balpe à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 août 2013

le soleil (2)

  pourquoi es-tu si cruelle j’au rais tellement voulu t’aider et je délirai pensai elle est odieuse le soleil entrait dans la chambre il éclairait la couverture rouge du lit il lui donnait une couleur de flamme il illuminait je délirai pensai pourquoi es- tu si cruelle pourquoi le soleil entrait dans la chambre dorée il enflammait toute la couver ture rouge et j’avais une intense envie de pleurs car le soleil entrait dans la chambre incendiait la couverture je me glissai au bord du lit et ce fut un effort    
Posté par balpe à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 août 2013

le monde

  le monde est mou gluant résister est inutile serrer les dents les poings fou de vouloir résister ce monde est bien trop mou où tout geste fort s’englue se perd résister est vain ce monde est mou poisseux qui se dilue devant tout essai de résistance hurler souffrir pleurer rien ne sert qui ne rencontre rien que l’indifférence et le vide sans espoir l’absence de saisie de lieu solide où frapper indifférence molle et nulle où la mort même n’est qu’un moment sans emprise d’une pleine indifférence il faudrait se défendre mais nos... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 avril 2013

l'anniversaire (2)

  j’aurais voulu bri ser les murs hurler mordre et bri ser les murs dire é coutez-moi le ciel est bien trop bleu ongles rongés telles des dents limées à dé chirer le vide u sés des cris du bleu du ciel cri er écoutez-moi saisir au cœur chacun d’entre eux m’arrêter de mar cher m’asseoir il était à peine cinq heures et l’air é tait brûlant il faisait bien trop bleu pour marcher il faisait mal au corps à cette en vie d’hurler déchi rer frémissante cette envie crier sur les pas de la foule j’aurais voulu lacérer leur vi sage sous... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
14 février 2013

le bonheur

  les regardant dans leur quête aveugle de l’ivresse je sus soudain que rien n’indiquait que le bonheur nous était dû qu’il n’y avait nulle raison que ce soit ainsi soudain je sus que toute une vie toute une vie pouvait être bâtie de malheur de désespoir légitimement sans qu’il y ait lieu de s’en plaindre de désespoir et que le bonheur ou le malheur n’avaient pas plus de sens l’un que l’autre que la souffrance le malheur étaient partie prenante de toute vie qu’elle était l’œil du bonheur et qu’il de pourchasser de telles... [Lire la suite]
Posté par balpe à 10:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 février 2013

la solitude

  il vaudrait mieux revenir en arrière vous avez l’air à bout vous êtes assis vous semblez pourtant toujours prêt à tomber qu’est ce qu’il y a vous souffre vous deviendrez fou vous êtes saoul vous le croyez sans doute vous ne savez pas ce que c’est que de vivre seul     
Posté par balpe à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 janvier 2013

la main

je pris sa main l’attirai vers moi la lui passai très lentement sur ma joue que la pique ma barbe revêche de quatre jours elle garda ma main elle l’embrassa longtemps elle attira ma main surpris je ne sus que dire son baiser insistait je ne sus comment faire j’étais prêt à pleurer tout prêt à sangloter car elle ne pouvait rien je le savais je sentais qu’elle ne pouvait rien pour moi je ne pouvais rien surmonter j’attendais sans rien dire regardai ses yeux qui me fixaient elle sut que malgré moi des larmes échapperaient
Posté par balpe à 15:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,